Ne pas se tromper d’ennemis : bilan d’une vie donnée au militantisme

reynouard
Published on Apr 27, 2021
A 52 ans, Vincent Reynouard explique ce que lui ont appris plus de trente années de militantisme en première ligne. Car pour quand on sacrifie sa vie à une cause, et que ce sacrifice vous transforme en paria exilé avec une menace d’extradition permanente, alors on en vient à s’interroger sur cette cause. Surtout si, à vue humaine, elle paraît perdue.

Vincent Reynouard a donc passé ces dernières années à réfléchir : pourquoi, depuis plus de deux siècles, le camp national a-t-il perdu toutes les batailles importantes ? A cette question, il a voulu apporter une réponse lucide, même si cela l’obligeait à réviser ses opinions. Il a donc lu dans toutes les directions, observé sans parti pris et médité à tête reposée.
Aujourd’hui, Vincent Reynouard livre ses réponses. Il en résulte un exposé de plus d’une heure et demi qui aborde, en les synthétisant de nombreux sujets : le problème juif, la Franc-Maçonnerie, les causes Révolution de 1789, l’hitlérisme, les causes de la seconde guerre mondiale, l’Occupation, l’avortement, le « mariage » gay et, surtout, le lien entre le recul du spirituel et le délabrement de notre civilisation blanche.
Plan de l’exposé :
I. Les Juifs, la Franc-Maçonnerie… ennemis principaux ?
1°) Recul de la Foi en France : le constat pertinent d’un évêque en 1902
2°) Se débarrasser d’un ennemi : la solution ?
3°) Je découvre un ouvrage essentiel sur la Révolution de 1789
4°) La Franc-Maçonnerie : un symptôme, pas une cause
5°) Un peuple qui s’était laissé contaminer
6°) Le pouvoir juif : un autre symptôme
II. Existe-t-il un « pays réel » qui s’opposerait au « pays légal » ? Réponse à un maurrassien
III. Hitler a tout fait pour préserver la paix et l’amitié avec la France. Réponse à un pétainiste antinazi
1°) Occupation allemande : à qui la faute ?
2°) Dès 1940, l’Allemagne tend la main à la France
3°) L’Allemagne convie la France à collaborer pour réaliser un projet continental
4°) L’Occupation et ses désagréments seraient temporaires
5°) L’Allemagne voulait bâtir une Europe des patries unies sous l’étendard du socialisme national
6°) Le prétendu « expansionnisme pangermaniste » de Hitler
IV. 1940-1944 : pourquoi le peuple français a-t-il rejeté le national-socialisme ? Réponse à un patriote catholique
1°) Des catholiques partisans de la collaboration
2°) La déchristianisation de la France : un phénomène antérieur à Vatican II
3°) Une déchristianisation qui remonte au début du XVIIIe siècle
4°) Avancées de la science matérialiste et recul de la Foi au XIXe siècle
5°) L’égoïsme et hédonisme : conséquences naturelles du recul du sentiment de transcendance
6°) Le peuple français rejeta le national-socialisme par esprit de jouissance
V. Les peuples sont guidés par des principes profonds. Réponse à un observateur superficiel
1°) Le cas de l’avortement
2°) Le cas du « mariage » gay
VI. Pour sauver la civilisation européenne
1°) Le matérialisme : cause profonde du mal
2°) A ceux qui prônent un retour au catholicisme d’avant Vatican II
3°) Pour un retour du spirituel, mettre fin aux malentendus sur la Foi
4°) Le renaissance européenne après l’effondrement

Category

Share Video

  • 560 x 315
  • 640 x 360
  • 853 x 480
  • 1280 x 720

Add to

Flag Video

Rate video

Rate video

Up next